Ecriture automatisée : que peut y gagner la presse régionale française ?

L‘intérêt de l’automatisation de textes pour la PQR

1/ Supprimer les tâches répétitives, dégager du temps

“Historiquement, les journalistes écrivaient six pointages par jour entre 6h et 23h pour donner la position de chaque participant avec les écarts entre les concurrents, cela en plus des reportages de la journée”, indique Vincent Lastennet, journaliste en charge de la data et de l’innovation pour le quotidien breton.

Page dédiée aux pointages de la course Vendée Globe en 2016

2/ Une couverture plus exhaustive en quelques secondes

Page météo générée automatiquement pour la ville de Menton

3/ La création de nouvelles rubriques ou verticales

Le site Klackspork appartient à Östgöta Media, qui a créé ainsi une nouvelle marque média.

4/ Une couverture plus régulière et/ou mise à jour automatiquement

Capture d’écran du haut de la page générée pour la ville de Brest

5/ Une augmentation forte du volume d’articles publiés et du référencement

Quelles autres applications possibles pour les algorithmes dans la PQR ?

L’expertise des journalistes et le travail d’équipe, conditions nécessaires pour que ça marche (mais pas que)

--

--

Journaliste en formation/reconversion data analyst, ex responsable numérique @ESJPRO. Algo, transparence, audio, ❤#Berlin, #Nantes, #freediving et #lindyhop

Love podcasts or audiobooks? Learn on the go with our new app.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store